Asexualité et le désir sexuel : de nombreuses questions

Je ne sais pas pour vous, mais mon mois de janvier a démarré avec les meilleures intentions portées par une nouvelle année, une motivation inspirée uniquement par un changement de chiffre artificiel, ou comment la norme intervient dans nos vies qu’on le souhaite ou non. Ou alors, c’est moi qui aime ces invitations externes à remettre mon ouvrage sur le métier. Comme j’ai l’esprit de contradiction, j’ai d’ailleurs choisi de me détacher de ces conventions pour m’en choisir d’autres. Peut-être que je vous en parlerai dans un prochain article.

L’article d’aujourd’hui n’apportera pas beaucoup d’informations, seulement beaucoup de questions. En même temps, est-ce que poser ces questions n’est pas déjà une réponse en soi ? Étant asexuelle, il m’arrive de m’interroger sur la nature du désir sexuel, et sur comment il peut influencer ceux qui ne sont pas asexuels, dans l’expression de leur sexualité, mais aussi au-delà.

Prenons la passion par exemple. Est-il possible de ressentir un amour passionné sans désir sexuel ? Si oui, est-il possible de l’exprimer sans réaliser d’actes sexuels ? Je ne parle pas ici de sublimation, où par exemple un amour passionné, un désir inassouvi pour une autre personne se trouve sublimé dans une œuvre d’art, grand classique de la littérature. Je veux parler d’un amour entre personnes « ordinaires », dans une relation de couple somme toute « ordinaire », qui s’aimeraient passionnément, sans avoir envie d’avoir de relations sexuelles. Est-ce possible ?

Et puis, pour une question d’agencement biologique je dirais, il se trouve que lors d’une relation hétérosexuelle, l’homme qui a un pénis, pénètre la femme, qui a un vagin. Cette réalité de la nature est généralement interprétée comme le fait que puisque l’homme donne, et que la femme reçoit, alors, lors de l’acte sexuel, l’homme, actif, domine la femme, passive. Dans quelle mesure cette interprétation est-elle répandue et admise pour vraie parmi les hommes ? Parmi les femmes ?

Oui, me direz-vous, mais en fait, dans une relation sexuelle, les partenaires, hommes ou femmes dans toutes les combinaisons possibles, adoptent des pratiques ou des positions où ils peuvent avoir le contrôle à tour de rôle. Mais c’est justement mon questionnement. Sans rentrer dans des détails finalement hors de propos, dans quelle mesure ces multiples variations de qui détient le contrôle lors de la relation sexuelle traduit-il l’expression d’un désir d’avoir le pouvoir ? Dans quelle mesure ce désir d’avoir le pouvoir est-il lié au désir sexuel ? Et puisqu’on parle de pouvoir, dans quelle mesure le désir sexuel est-il lié à un désir de domination de son ou sa partenaire ?

Et puisque les mots de pouvoir et de domination sont prononcés, continuons à dérouler le fil. Lequel vient avant ? Le désir de pouvoir, de dominer l’autre ou le désir sexuel ? Je veux dire, quelqu’un qui désire avoir du pouvoir dans sa vie en général, qui désire dominer les autres, se trouver meilleur qu’eux, exprime-t-il aussi ce désir dans ses envies sexuelles ? Ou à l’inverse, le désir sexuel peut aussi s’exprimer conjointement à un désir de domination, sans que cela influence le reste de la vie de l’individu ? Est-il possible de faire la part des choses ?

En tant qu’asexuelle, je ne ressens pas de désir sexuel, c’est la définition même de cette orientation sexuelle. Ainsi, n’étant pas pour autant aromantique, si je désire une relation amoureuse, est-ce que je me berce d’illusions en espérant cet amour passionné ? Et dans quelle mesure mon refus absolu d’accepter une quelconque idée de contrôle ou de domination dans ma future relation est-il lié à mon asexualité ? Et bien sûr, la question finale, celle qui tue, les personnes non asexuelles se posent-elles même ces questions ou c’est moi qui comme d’habitude, réfléchis trop ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :