Pourquoi ce blog ?

A l’adolescence, je me suis sentie différente de mes camarades, de mes sœurs aînées, et très rapidement, de tous ceux que je connaissais en fait. Et c’est à l’aveugle que je me suis tournée vers un moteur de recherche pour enfin mettre un mot sur ce que je vivais, l’asexualité. Pas beaucoup de ressources à l’époque, juste le forum AVEN francophone, avec peu de participants, et d’autres articles en anglais.

Le premier objectif de ce blog est donc de participer à donner plus de visibilité à l’asexualité, car 1% de la population, ce n’est pas beaucoup, mais ça fait tout de même environ 650 000 personnes en France. Alors pourquoi en parle-t-on si peu ? Pourquoi cette identité sexuelle n’est-elle pas considérée et évoquée au même titre que l’hétérosexualité, l’homosexualité, la bisexualité, notamment dans les cours d’éducation sexuelle ? Nous existons, alors occupons l’espace auquel nous avons droit. Dans le monde idéal auquel je veux contribuer, l’asexualité serait totalement banalisée, et ce blog n’existerait pas car sans objet.

Je veux aussi proposer des opinions sur divers aspects de la vie quand on est asexuel : l’amour, le couple, les enfants, la vie en général et en particulier, sans le sexe qui s’invite partout. Bien entendu, ce ne sont que mes idées, et j’aimerais que les lecteurs laissent des commentaires pour créer ainsi un espace d’échange où chacun pourra s’exprimer, dans le respect de tous, sexuel ou asexuel. Enfin, il me semble que non seulement savoir je n’étais pas la seule, mais avoir de multiples témoignages de personnes asexuelles bien dans leur peau m’aurait aidé. Alors ce blog est aussi là pour ça, dire qu’être asexuelle, ce n’est pas anormal, que c’est aussi chouette qu’une autre identité et que ça n’empêche rien ! Qu’en fait, comme beaucoup de ce que nous ne choisissons pas dans la vie, c’est surtout ce que nous en faisons qui compte à la fin.

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :